Archives pour la catégorie Coiffure

Microlocks

Microlocks sur cheveux crepus
Microlocks

De plus en plus, de nombreuses femmes aux cheveux crépus ou frisés décident d’arborer les microlocks comme coiffure protectrice permanente. Finies les séances de soins interminables chez le coiffeur ; pour beaucoup, les microlocks sont une aubaine quand on n’a pas envie ou supporte mal des coiffures avec rajouts et préfère un look totalement naturel. Pour autant microlocks sont-ils synonyme de « simplicité » ? Quels sont les secrets de cette coiffure de plus en plus en vogue chez les nappys ? Continuez la lecture, on vous dit tout !

Qu’est-ce que les microlocks ?

Egalement connus sous le nom de dreadlocks micro, les micro locks sont une forme de coiffure afro qui consiste à maintenir les cheveux enfermées, enroulées sous des tresses de tailles plus petites que les dreadlocks traditionnelles. Elles sont plus petites et plus définies que les dreadlocks, sans compter qu’on les realise sans aucun rajouts, uniquement avec les cheveux naturels.

Pour la petite histoire …

C’est une tendance plutôt récente au sein de la communauté afro qui serait apparue depuis les années 2000. On les considère également comme une variation plus moderne des dreadlocks traditionnelles associées à la culture Rastafari, née en Jamaïque dans les années 1930. Pour eux, les dreadlocks sont un symbole d’identité culturelle et religieuse. Ils ont popularisé cette coiffure à travers le monde.

Microlocks, la technique

La méthode la plus courante pour créer des microlocks est appelée « twist and rip » (torsion et déchirement). Elle consiste à tresser ou à enrouler des mèches de cheveux de manière serrée, puis à les « déchirer » pour créer des verrous de tailles plus petites. Elle peut être réalisée à la main ou à l’aide d’outils tels que des épingles à cheveux ou des peignes à dents fines.

(…) faire appel à un professionnel

il est très déconseillé de se réaliser soi-même la coiffure car une mauvaise exécution peut vraiment casser les cheveux (et pas qu’un peu !). Alors les filles on laisse tomber les grandes aventures et c’est toujours mieux de s’en remettre à un professionnel ; surtout que vu le temps de réalisation, il faudrait vraiment avoir beaucoup de courage pour se réaliser cette coiffure soit même …  

Une fois les microlocks créées, il est important de les entretenir régulièrement pour maintenir leur forme et leur définition et cela inclut des passages réguliers chez le coiffeur pour rafraichir la coiffure, ou l’utilisation d’huiles et produits d’entretien adaptés . Par contre, certains produits peuvent plutôt abimer les tresses, alors vaut mieux bien les choisir (tout est permis mais tout dépend de sa texture de cheveux 😉 )

« L’avantage des microlocks c’est surtout leur taille « 

Les tresses sont tellement petites qu’elles ne donnent pas l’impression que les cheveux sont tressés. Du coup, on peut les coiffer de plusieurs manières en faisant des boucles, des nattes, des chignons, avec des accessoires tels que des perles ou rubans etc.

Les microlocks font-ils pousser les cheveux ?

Comme toute coiffure protectrice, les microlocks peuvent  aider à retenir de la longueur.  Les microlocks enroulent les mèches de cheveux de manière serrée, ce qui permet de maintenir les cheveux hydratés en empêchant l’évaporation de l’humidité. Elle aide aussi à prévenir la casse et les pointes fourchues en protégeant les pointes des dommages causés par les frottements et les éléments extérieurs et empêche les nœuds et les enchevêtrements à l’origine de la casse lors du peignage ou brossage des cheveux.

Les microlocks ne permettent donc pas de faire pousser les cheveux mais plutôt de limiter la casse fréquente liée à une manipulation mauvaise et/ou excessive, aux agressions extérieures (vent sec, frottement des pointes) etc. Beaucoup de femmes sur la toile qui ont décidé d’opter pour cette coiffure disent avoir pu constater une grande pousse après avoir gardé leur coupe pendant des mois. D’autres les porte même de façon permanente durant des années et sont émerveillées par l’évolution.

Il faut tout de même noter que la croissance des cheveux dépend de nombreux facteurs tels que les gènes, l’alimentation et les soins capillaires. En toute chose, il faut avant tout veiller à maintenir une bonne alimentation, prendre soin de ses cheveux constamment et faire des soins adaptés. Dans le cas des microlocks, seul un professionnel peut aider à leur entretien et conseiller sur les produits à utiliser.

Microlocks : quels coûts ?

Le coût de la réalisation des microlocks peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs tels que la région où l’on se trouve, la longueur et la densité des cheveux ou tout simplement le salon de coiffure. En général, il se situe entre 50 et 60 euros pour une tête entière, et donc 30 et 40 euros pour une demi-tête.  Plus les cheveux sont longs et épais, plus le prix augmente car cela prendra plus de temps et d’efforts pour créer les « verrous ». En moyenne, il faut compter entre 8 à 20h de temps de réalisation.

Il faut également tenir compte des séances de rendez-vous fréquents chez le coiffeur pour rafraîchir et entretenir la coiffure. Ces coûts d’entretien dépendent aussi de la fréquence avec laquelle on retouche les cheveux et leur longueur.

Alors les filles, les microlocks on teste ?

Pourquoi mes cheveux ne poussent plus?

En tant que femme, il y a bien des questions que l’on se posera toute notre vie et les questions capillaires font partie de celles qui reviendront au moins une fois! Pourquoi mes cheveux ne poussent plus? Cette question à un million qui vaut bien tous les détours, nous l’analyserons avec le plus grand soin dans cet article.

« Comme toutes les parties du corps, les cheveux changent […]〟

Premièrement, ce qu’il faut savoir c’est que comme toute partie du corps, les cheveux changent. Il ne se passe pas un seul jour sans que ceux-ci ne grandissent mais leur croissance (en moyenne de 0.3 millimètres par jour soit un centimètre par mois) peut varier fortement selon la génétique de chaque individu, l’état de santé physique et mental etc. En moyenne encore, 45 à 60 cheveux sont perdus chaque jour de manière tout à fait naturelle et cette fréquence peut être influencée par les mêmes facteurs.

Alors, en considérant qu’un cheveu est bel et bien identique à une cellule du corps en possédant une durée de vie, on peut comprendre que les cheveux ne s’arrêtent jamais de pousser. Le véritable problème, pour bien des personnes, est qu’ils se cassent beaucoup plus vite qu’ils ne poussent; et la plupart du temps sans que l’on ne s’en rende compte.

Mais pourquoi ce phénomène et surtout que peut-on faire pour empêcher cela?

Outre les causes naturelles (la génétique, l’âge, l’état de santé etc. ) qui peuvent être à l’origine; le climat peut également avoir beaucoup des effets dévastateurs sur les cheveux: les températures basses assèchent énormément la fibre et les rend cassant. De même, les mauvaises habitues comme le fait de ne pas varier les coiffures protectrices lorsqu’on a des cheveux afro crépus ou de n’en faire pas du tout; ainsi que les coiffures trop serrées dans le but de faire tenir la coiffure plus longtemps. Ces dernières sont les mauvaises habitudes les plus couramment rencontrées chez les filles aux cheveux afro: la tendance à ne préférer que des coiffures rastas par exemple, porter toujours ses cheveux afro en chignon, faire des nattes collées à répétition pour poser les perruques etc.

Par conséquent, pour stopper définitivement cette chute « incompréhensible » des cheveux, il est important d’adopter de bonnes habitudes capillaires et éviter toutes ces mauvaises habitudes qui abîment les cheveux!

Quelle idée de coiffures pour cheveux courts cet été?

L’été est définitivement la saison que l’on préfère le plus. Cette saison de beau temps est généralement la saison des vacances pour bon nombre d’entre nous, l’occasion rêvée pour ressortir ses plus belles tenues et ses maillots de rêve. Côté coiffure, on est très vite souvent en manque d’inspiration et pourtant ils existent de nombreux coupes sensationnelles à réaliser durant ce temps chaud. Alors, quelle idée de coiffures pour cheveux courts cet été? Retrouves pour commencer des modèles de nattes qui permettront de laisser ton cuir chevelu respirer(lui aussi😉)

Avec ou sans rajouts, c’est la coiffure idéale qui permet de laisser le cuir chevelu se reposer sans grande tension au niveau des racines. Il faut néanmoins veiller à ce qu’elles ne soient pas trop serrées et si l’on opte pour des rajouts, éviter de débuter la natte avec la mèche.

Et toi, est -tu une adepte des nattes collées? Quelles est ta coiffure préférée durant l’Eté?

N’hésites pas à laisser un commentaire  😊  

Comment lisser ses cheveux naturellement?

Pas facile quand on a des cheveux afro ou frisés de toujours savoir vers quel type de solution se tourner pour lisser ses cheveux. Quand on connaît les effets négatifs et irréversibles du défrisage ou ceux pas très recommandés des fers à lisser, les perspectives semblent limités. Et pourtant, le naturel n’a jamais fait défaut et il existe bien plus d’une technique pour lisser ses cheveux naturellement, sans produits chimiques ni fer à lisser.

Dans cet article, découvrez 3 techniques pour arriver à dompter ces cheveux

1. Les tresses au fil

Grand classique, c’est la technique ancestrale pour obtenir rapidement et sans produits chimiques ou chauffant des cheveux lisses. Pour cela, il suffit de bien hydrater ses cheveux (avec un peu d’huile ou une crème hydratante) puis réaliser la coiffure sur de grosses ou petites sections (au choix). Le temps de pose minimal est généralement de trente minutes à une heure de temps. L’on peut aussi choisir de réaliser la coiffure la veille au soir pour ne défaire qu’au petit matin.

2. Des soins profonds

Certains produits naturelles utilisés en masque (avant ou après shampoing) auraient pour effet de lisser la fibre capillaire:

  • Le mélange: farine -lait de coco – huile de coco– jus de citron

Mélanger 3 cuillères à soupe de farine dans du lait de coco puis rajouter 2 cuillères d’huile de coco. Une fois le melange homogène, appliquer sur cheveux propres puis laisser poser une trentaine de minute avant de rincer.

  • L’huile de brocolis, l’huile de coco, l’huile d’olive chauffées; appliquées en bain d’huile avant le shampoing;
  • Le rinçage à base d’eau de riz ou de vinaigre de cidre etc

3. Le foulard

Foulard

Il est possible de s’étirer les cheveux à l’aide d’un foulard. Pour cela, la technique consiste premièrement à se réunir les cheveux en queue de cheval. On peut ensuite utiliser un vieux collant pour le lier sur toute la longueur de la queue de cheval afin de ramollir cette partie des cheveux. Enfin, il suffit de nouer son foulard autour de la tête et le garder toute une nuit, puis defaire le matin.

Et voilà, c’était ton astuce du jour en espérant qu’elle te sera utilise.

Abonnes toi pour ne manquer aucun de nos prochains articles et n’hésites pas à laisser un commentaire pour nous dire ce que tu en as pensé. ☺️ 

Comment plaquer ses cheveux afro: les gestes à éviter !

C’est la base de tous les chignons ou afro puff: des cheveux lisses et bien plaqués! Mais quand on a des cheveux crépus, il n’est pas toujours si facile de parvenir à cet effet sans faire de faux pas. Dans cet article, découvrez 5 erreurs à éviter lorsqu’on veut plaquer ses cheveux afro:

1.Utiliser la chaleur

Quoique ce soit tentant, il vaut mieux éviter d’opter pour un lisseur ou un sèche-cheveux car la chaleur assèche les cheveux ce qui entraîne plus rapidement leur casse . Mieux vaut utiliser la technique très traditionnelle des tresses au fil qui permettra d’obtenir le même rendu lisse. On peut ainsi la réaliser quelques heures avant ou la veille au soir.

2. Utiliser un mauvais gel

Bien qu’il soit possible de plaquer ses cheveux crépus sans gel (voir lien ), il est très important lorsqu’on décide d’en utiliser, de choisir un bon gel. Aussi, le bon produit est celui dont le premier composant mentionné sur la boîte de produit est de l’eau (N’oubliez pas de bien regarder 😉 )

3. Utiliser une mauvaise brosse

La brosse est de loin l’alliée numéro 1 quand on veut plaquer ses cheveux. Par contre, lorsqu’on a des cheveux crépus, il vaut mieux opter pour une brosse à poils doux qui n’arracheront pas les fibres durant le processus.

4. Dormir sans foulard

S i vous ne voulez pas dire adieu à votre toute nouvelle coiffure les filles, n’oubliez pas de toujours porter un foulard ou un bonnet en satin chaque fois que vous décider de vous allonger.

5.Garder la même coiffure plus d’une à deux semaine

Deux semaines, c’est vraiment la durée maximale pour garder un chignon mesdames pour ne pas risquer de fragiliser les cheveux et de les casser.

Et voilà, c’était votre astuce du jour

Surtout n’oubliez pas de laisser un commentaire pour nous dire ce que vous en avez penser 🙂

Découvre comment plaquer ses cheveux crépus sans gel sur ce lien

Pourquoi varier les coiffures protectrices est important ?

Les coiffures protectrices sont comme leurs noms l’indiquent, des coiffures permettant de protéger le cheveu des agressions extérieures  telles que les températures élevées ou basses et de réduire leur manipulation excessive. Des coiffures avec rajouts (braids, extensions, tissages etc.) aux coiffures sans (twists, chignon, tresses au fil, nattes plates etc.), y compris les perruques protectrices, bonnets et  foulards que l’on peut porter de temps à autre etc., il en existe une multitude. Néanmoins pour qu’une coiffure puisse être véritablement protectrice, il est très important, en plus de veiller au fait qu’elle soit bien réalisée casse ni tension pour le cheveu, à varier les coupes de temps en temps.

Dans cet article, découvrez  les raisons pour ne plus jamais vous laisser aller à cette mauvaise habitude de porter tout le temps le même type de coiffure les filles ☺️ 

Raison numéro 1 : Eviter le même type de pression sur le cheveu

A force de refaire la même coiffure encore et encore, les cheveux les plus sollicités durant la réalisation finissent par se fragiliser plus que les autres et à se casser. C’est par exemple le cas des pertes de cheveux sur la devanture de la tête.  Généralement ces alopécies sont dues aux coiffures répétées avec extensions telles que les braids ou tissages, ou encore au port excessif de perruques, foulards, chapeaux ou bandeaux.  

Raison numéro 2 : Conserver la longueur

Cet avantage découle directement du précédent car le fait d’alterner entre petites nattes et tresses au fils par exemple, permet de  laisser un petit repos au cheveu. Et, ce changement du niveau de traction  aura pour effet  de limiter la casse et donc de mieux conserver la longueur.  

Raison numéro 3 : Favoriser la pousse des cheveux

Encore une fois, il s’agit là d’un avantage qui découle de la première pour la simple raison que varier très souvent les coiffures permettra de « traiter » son cuire chevelu différemment. Ce qui contribuera à mieux  stimuler la circulation sanguine à la racine et ainsi favoriser la pousse des cheveux.

Et vous, connaissez d’autres raisons pour lesquelles il est important de varier les coiffures protectrices ? Est-ce votre cas ?

N’hésiter pas à  laisser le commentaire.

Source photo: Photo de Barbara Olsen provenant de Pexels

Les perruques protectrices

Avec les temps qui courent, il n’est pas toujours facile de porter ses cheveux afro au naturel tous les jours de la semaine. Lorsqu’il fait froid, on n’a qu’une seule envie celle de se blottir au chaud sous des pulls et des bonnets. Rajouté à cela le vent qui assèche les cheveux et  la fraicheur de l’eau (pour celles qui comme moi se lavent les cheveux à l’eau froide), c’est vraiment la saison où on aimerait plus que possible ne pas avoir à les manipuler. Les coiffures protectrices représentent donc une bonne alternative pour passer ce temps et aujourd’hui, celles qui nous intéressent ce sont les perruques protectrices!

L’utilité

La perruque, c’est ce bonnet qui nous donne plus d’allure et de style qu’un bonnet classique. Toutefois, il existe quelques règles pour que celle-ci puisse jouer définitivement un rôle protecteur et non pas destructeur pour les cheveux:

Règle numéro 1 : Ne jamais porter une perruque au-delà de deux semaines

Eh oui les filles, bien qu’une perruque soit vraiment pratique parce qu’elle permet de laisser ses cheveux au repos pendant un bon moment, il est fortement recommandé de ne pas continuer à en porter sur plus de 2 à 3 semaines. La plupart du temps, les perruques possèdent un chapeau qui entoure la tête et à la longue cela contribue à fragiliser et casser la devanture des cheveux (les baby hairs). Il en est également de même pour les foulards et les bandeaux etc.

Règle numéro 2 : Eviter les perruques à colle

Bien que ce soit vraiment la tendance en ce moment, il serait préférable les filles, de ne pas opter pour ce modèle de perruques qui à cause de la colle ont tendance à arracher les baby hair.

Règle numéro 3 : Eviter les nattes trop serrées sous la perruque

Pour favoriser la pousse des cheveux, les nattes sous la perruque doivent être bien hydratées et pas trop serrées à la racine. On peut aussi rajouter entre les lignes une huile spéciale pour accélérer la repousse et vaporiser de temps en temps pour hydrater.

Règle numéro 4 : Porter son chapeau à un centimètre de la devanture des cheveux

Cette règle, je l’ai un peu rajoutée mais c’est de loin la technique que je préfère le plus pour protéger mes babys hair. Elle dépend aussi beaucoup de la coupe de la perruque mais dans mon cas, je réussis toujours à les coiffer à un centimètre de la devanture de mes cheveux.

Et voilà, les filles ! Comme vous l’aurez compris, porter une perruque ne signifie pas ne plus prendre soin de ses cheveux. C’est juste un petit moment où l’on aura à moins les manipuler. Néanmoins, il est important de garder toujours de bons gestes si l’on veut faire de sa perruque une coiffure protectrice et non pas destructrice !

MON BIG CHOP: 7 ans plus tard …

Un adage disait que quelque fois, il vaut mieux détruire pour mieux bâtir …

Hello les filles,

J’espère que vous allez bien.

Aujourd’hui, je partage avec vous quelques photos de mon big chop, 7 ans plus tard (eeh oui!) Ce mois, cela fait exactement 7 ans que j’ai fait mon premier big chop pour retourner au naturel et non je ne regrette rien! Si c’était à refaire, je le referais (la preuve, je l’ai fait  😁)

Mais avant de vous présenter les photos de tous ces cheveux qui ont été coupé (non sans peine hahaha), revenons sur 3 bonnes raisons de se couper les cheveux :

Raison n° 1: Eliminer les nœuds

En grandissant, les cheveux ne gardent pas toujours la même longueur. Avec le temps, certaines fibres peuvent se frictionner sous l’effet des brossages, coiffures etc., à la longue s’emmêler avec les autres tiges de cheveux, créer des nœuds et ainsi provoquer de la casse. Il est donc  important, de temps à autre, de se tailler les pointes pour limiter ainsi cette casse et assurer une bonne croissance des cheveux. Il est possible de se rendre chez un coiffeur ou faire appel à un(e) ami (e) pour réaliser cette opération, ou encore le faire soi-même. De mon côté … (je vous laisse imaginer pour quelle option j’ai optée)

Raison n°2: Changer …

Avouons-le, on rêve toute d’avoir des cheveux longs et doux et volumineux et … Mais les cheveux courts aussi ont cette immense charme et parfois, on aimerait juste porter ces looks tendances à la garçonne qui vont tellement bien aux cheveux courts ;

Raison n°3: Repartir à zero

… parce que quelques fois, comme disait l’adage, il vaut mieux détruire pour mieux bâtir  🥰 

3 TIPS TO GROW YOUR HAIR DURING COLD SEASONS

Having a hair routine during cold time is always a challenge when the only thing we want to do is to cover our body as much as we can to protect from cold. However, there is a way to always take care of your hair during that hard times. In this post, discover 3 tips to grow your hair during cold season!

Afro hair

Firts of all hydratation !

Hydration is by far the most important tips to take care of afrohair, especially when it’s cold season and also when it’s really hot. For a better hydration, you can use water and add for example, coconut oils, olive oils or whatever hair oils suits you the most . You can also use a hydration specialised product, but always check if water is the first ingredient.

Then protective styles

Recently, I really experienced the importance of protective styles to grow hair. Styling hair helps to prevent breakage and protective styles like braids or wigs also help retain hydration . So for a better growth, style your hair in protective style whether is with natural hair or not.

Finally, cut!

I know that it can sound a little bit confusing, but in order to make your hair grow better, you sometimes have to cut the ends. It will help to prevent knots. So, always keep attention to your ends and don’t be afraid to take the scissors once in a while ( with bad come good they say :p )

And that’s it.

These are three tips which will help you to enhance your « frobeauty ».

I will be doing a lot of protective style during the next months and see how it works for my hair.

Can’t wait to tell you more …

And you, what kind of protective style are you wearing right now? Tells us more in comments ❤️❤️

Photo source: Misha Vogel from pixels

Idée de coiffure nappy pour enfants

Hello les filles; aujourd’hui, et si on s’intéressait un peu à nos cadets?
En image, découvrez une idée de coiffure nappy pour enfants très sympa 😉

twits

Ce sont des twits protecteurs que l’on peut réaliser sur tout type de cheveux afro ou pas avec une durée variables selon l’âge (si vous voyez ce que je veux dire 😂 ).

Pour ma part, il m’a fallu 2 jours pour la réaliser sur ma nièce de 1 an je vous laisse imaginer pourquoi … 😅