Archives du mot-clé Hair care

Pourquoi varier ses masques capillaires est important?

Hello,

Aujourd’hui c’est Samedi on lave ses cheveux 😍

Mais avant, revenons ensemble sur un des points fondamentaux d’une bonne santé capillaire: le masque capillaire!

Qu’est ce que le masque capillaire?

Selon Franck Provost, le masque capillaire est un soin qui selon ses actifs permet d’hydrater, de nourrir ou de réparer les cheveux. Il répond à un problème précis pour rendre les cheveux plus beaux et plus forts et doit donc être adapté en fonction des besoins et de la nature des cheveux.

Ainsi dit, le masque capillaire est donc une solution que l’on peut apporter à ses cheveux sur une période déterminée et afin de résoudre un problème spécifique. Quand on a des cheveux fins ou cassants par exemple, des soins protéinés peuvent être réalisés à base d’œuf, de riz, d‘huile d’olive etc. pour réparer la fibre capillaire. Si ceux-ci sont plutôt secs, des soins hydratants à base de gel d’aloès Vera, de gel de lin, miel, beurre d’avocat, beurre de cacao etc. seront les plus appropriés. Dans le cas de cheveux gras ou pelliculaires, des masques à base d’argile seront plus efficaces pour réduire l’excès de sébum etc.

Il est très important quand on opte pour un soin d'observer comment les cheveux réagissent au traitement, pour savoir quand arrêter ou faire une pause puis reprendre

Les masques capillaires doivent être adaptés en fonction de l’état des cheveux et peuvent être appliqués de quelques semaines à un mois voire trois dans le cas de cheveux très abimés . Il est très important quand on opte pour un soin d’observer comment les chevelus réagissent au fil du traitement, pour savoir quand arrêter ou faire une pause puis reprendre. Un apport excessif en un même élément, (protéines, eau, kératine, vitamines … ) peut à la longue fragilisé et ternir le cheveux. Et, ce qui au départ semblait être un remède miracle peut vite se transformer en un soin destructeur.

Quel est le bon moment pour décider de changer de soins?

Si après un certain temps tes cheveux commencent à devenir cassants ou secs alors que tu n’as pas fait de réels changements dans ta routine capillaire et utiliser toujours les mêmes produits ou soins faits maisons, c’est le moment d’espacer voire réduire l’utilisation de ces produits et d’opter pour de nouveaux masques!

Personnellement, c’est au moment de me laver les cheveux, que je décide toujours selon leur aspect du type de masque que je ferai.

Et voilà, c’était ton article de la semaine; en espérant qu’il te sera utile.

Et toi, penses-tu également que changer de temps en temps de masque capillaire peut aider à mieux entretenir les cheveux?

N’hésite pas à nous laisser un commentaire, nous serons ravi de te lire 😃

L’alopécie ou la perte de cheveux anormale

Cheveux cassants

Saviez-vous que perdre ses cheveux était un phénomène tout à fait naturel et normal? Chaque jour, en moyenne 40 à 60 cheveux sont perdus et cela peut aller jusqu’à 100 en fonction des saisons. Alors il n’y a tout à fait pas de raison de s’inquiéter lorsqu’après avoir utilisé un peigne ou une brosse vous retrouvez quelques mèches de cheveux coincés. Le problème dans ce cas n’est pas la perte de cheveux mais plutôt la perte de cheveux excessive et on l’appelle l’alopécie.

3 raisons pour expliquer l’alopécie

  1. La génétique

Comme il fallait s’y attendre, la génétique reste et demeure la cause numéro 1 qui explique la perte de cheveux. Dans ce cas, des traitements médicaux peuvent aider à ralentir le processus. Demandez conseils à votre médecin.

2. Les coiffures protectrices trop serrées

L’alopécie sur la devanture des cheveux ou « baby hair » est très répandue chez les femmes au cheveu de type afro à cause des coiffures protectrices à répétition, trop serrées et/ ou trop lourdes pour le cheveu . Pour éviter cela, préférez plutôt des coiffures protectrices sans rajouts ou avec des rajouts légers, des tresses moyennes ou grosses et pas trop serrées. En image quelques une de nos favoris

3. Des causes internes /externes

Malheureusement, l’alopécie peut être un effet secondaire ou indésirables provoqué par la prise d’un médicament (des stéroïdes anabolisants) ou un traitement tel que la chimiothérapie, des allergies, une anémie … Un déséquilibre hormonale et même une grossesse peuvent aussi être à l’origine de ce phénomène.

Des solutions naturelles

De nombreux produits naturelles permettent de réduire la perte de cheveux et favoriser leur repousse. C’est le cas des huiles végétales telles que l’huile de coco, l’huile de ricin, l’huile de jojoba qui peuvent être appliqués quotidiennement, directement sur la surface à problème. On retrouve aussi des produits tels que la cannette, le gingembre ou l’ognon dont le jus est un excellent stimulateur de pousse (à mélanger avec une huile avant d’appliquer sur le cure chevelu). Les huiles essentielles telles que celles de romarin, ylang ylang et lemongrass fortifient les cheveux. Celles de cèdre de l’Atlas, de cyprès, de saro, ou de pamplemousse agissent contre la chute de cheveux. Elles sont par contre très concentrées et doivent toujours être dilués dans une huile végétale ou de l’eau avant application.

Et voilà, j’espère que cet article t’aura été utile. Passes-une bon weekend et surtout n’oublies pas … 😎

Prenez soin de vos cheveux. Ce sont les plus belles couronnes que vous aurez jamais à porter …

La maturité capillaire

Qu’est-ce que la maturité capillaire ?

Traditionnellement, la maturité capillaire se définit comme étant la 3e phase du cycle de vie du cheveu. Scindé en 4 phases, il commence par la phase anagène qui correspond à la pousse des cheveux, suivi de la phase catagène qui représente la fin de croissance ; puis la phase télogène ou phase de maturité et enfin la dernière phase marquée par la chute du cheveu. Mais ce dont nous allons parler dans cet article est bien de tout autre chose. La maturité capillaire dont il est question ici est plutôt celle que l’on acquiert capillairement parlant quand on est finalement parvenu à déterminer les soins et les produits qui marchent sur ses cheveux. Et ce sens, je dois l’avoir un peu créé (je l’avoue 🙈) parce qu’il définit tellement bien mon état actuel  😍 

Quels sont les signes de la maturité capillaire ?

D’aucun dirait que la maturité ne se démontre pas. Ca se voit, ça se vit (et c’est vrai !). Alors quand on a atteint la maturité capillaire, on a une très bonne maîtrise de sa chevelu. On possède une routine capillaire bien définie, dotée de produits et outils cosmétiques déterminés et précis (shampoing, après shampoing, crème, brosse à cheveux …) et de gestes quotidiens pour l’entretien de sa chevelu (foulard avant de dormir, hydratation …). On a trouvé ce qui fonctionne pour ses cheveux et on est rarement à la recherche de nouveaux produits.

Il est très important de pouvoir un jour atteindre cet état de maturité et bien plus encore quand on a des cheveux crépus. Des soins constants auront un bien meilleur effet sur ta chevelu que de nouveaux essaies au fil des saisons. Et puis, il faut l’avouer ils te feront faire pas mal d’économies.

Alors, penses-tu avoir déjà atteint ta maturité capillaire ? A quelle étape te trouves-tu actuellement ?  

N’hésites pas à le partager avec nous. Nous serons ravi de te lire  😃

A quelle fréquence utiliser le shampoing?

Le shampoing est de loin le produit le plus utilisé pour le lavage des cheveux. Disponible pour tous les types, il aide à clarifier le cuire chevelu et à le débarrasser de ses impuretés. Toutefois, utiliser trop souvent, il peut déséquilibrer la structure capillaire. Aussi, il est important de bien définir la fréquence de ses lavages pour avoir une chevelu propre et saine !

Le shampoing sur cheveux secs

Les cheveux secs sont des cheveux qui par nature ne produisent pas beaucoup de sébum. C’est une substance produite par les glandes sébacées qui se trouvent à la base des cheveux et aide à protéger le cuir chevelu du dessèchement et des microbes, du fait de son action imperméabilisante et de son acidité. Quand on a des cheveux secs, ce qui est une grande caractéristique des cheveux crépus, un lavage toutes les semaines ou une semaine sur deux est largement suffisant.

Le shampoing sur cheveux gras

Les cheveux gras produisent plus rapidement du sébum. Ils sont facilement identifiables par la sensation de cheveux huileux au touché et caractérisent fortement les cheveux lisses ou frisés. Généralement, les personnes avec une chevelu grasse ont tendance à les laver tous les jours ou une fois tous les deux jours mais il est fortement recommander d’espacer les lavages sur plusieurs jours voir une semaine.

Le shampoing sur cheveux normaux

Dans le cas des cheveux normaux, il est possible de les laver une à deux fois par semaine. Mais tout comme dans le cas d’une chevelu grasse, l’idéal serait d’espacer les lavages et pourquoi pas pour une fréquence d’un lavage par semaine?

Laver ses cheveux trop souvent est un risque pour la santé capillaire. Les shampoing peuvent très vite devenir agressifs alors, quelque soit la nature des cheveux, il est important de toujours espacer les lavages et, les coiffures protectrices t’aideront grandement 😉.

Voilà, c’était ta petite astuce du jour en espérant qu’elle te sera utile.

Si toi aussi tu connais des techniques pour espacer les shampoing surtout n’hésites pas à les partager avec nous. Nous n’attendons que ça☺️