Archives du mot-clé Pousse des cheveux

Le fenugrec pour la pousse des cheveux

Hello les filles; aujourd’hui c’est Samedi on lave ses cheveux . Alors et si on testait une recette beauté imparable: le fenugrec pour la pousse des cheveux!

Les bienfaits du fenugrec

Le fenugrec est une plante légumineuse originaire d’Afrique du Nord. Cultivée aujourd’hui dans toutes les régions méditerranéennes, en Inde comme en Chine ; elle est à la fois une plante médicinale et culinaire dont les vertus pour le corps sont nombreuses.

Ses graines sont utilisées en traitement pour stimuler l’appétit de manière naturelle et faciliter la digestion. Elle possède également des vertus tonifiantes pour l’organisme et depuis plusieurs années, des recherches se sont développées pour son analyser son efficacité dans la lutte contre le diabète.

En cosmétique (ce qui nous intéresse ici), le fenugrec permet de stimuler la pousse des cheveux et de donner de la souplesse, de la brillance et du volume aux cheveux ternis. C’est le soin incontournable pour tous les types de cheveux et en particulier les cheveux afro qui très souvent sont abimés par les défrisages à répétition et les mauvais traitements capillaires.

La recette

Pour des soins capillaires à base de fenugrec, il est plus facile (je trouve) d’utiliser la poudre plutôt que les graines. Dans cet article, tu pourras découvrir deux manières d’utiliser le fenugrec dans tes soins:

Recette numéro 1: l’huile de fenugrec

Rien de tel pour être sûr qu’un produit soit 100% naturel que de le réaliser soi-même.

Pour la préparation de l’huile de fenugrec, prendre une petite quantité d’huile végétale (huile d’olive , huile d’amande, huile d’argan etc.) et quelques cuillères à café de poudre de fenugrec.

Pour une quantité de100 ml d’huile, compter environ 2 cuillères à soupe de poudre le tout à laisser reposer pendant 1 mois à l’abri de l’humidité et de la lumière pour une infusion à froid ou à faire chauffer à feu doux pendant 30 à 45 minutes pour une infusion à chaud.

Par la suite, filtrer et appliquer le mélange sur cheveux propres.

Selon plusieurs sources, l’huile utilisée en massage pourrait également servir à faire grossir les seins et les fesses mais cela dépend vraiment des personnes e

Variantes: Il est possible d’obtenir de la crème de fenugrec si on utilise une huile à texture plus condensée telle que le beurre de karité ou la crème de coco. Dans ce cas, une infusion à chaud sera préférable.

Recette numéro 2: le gel de fenugrec

Pour obtenir du gel de fenugrec, prendre trois cuillères à café de poudre et verser dans 3 tasses d’eau bouillante. Laisser poser le tout pendant une dizaine de minutes à feu doux puis laisser refroidir avant de filtrer. Le gel ainsi prêt peut être conservé au frais pendant 1 semaine ou au réfrigérateur jusqu’à consommation totale. On peut soit l’utiliser en masque avant shampoing (à laisser poser environ 20 minutes sous un bonnet chauffant) ou en tant qu’après shampoing pour faciliter le démêlage des cheveux.

Seul bémol, le gel peut être un petit peu asséchant pour les cheveux lorsqu’il est surtout utilisé en après shampoing. Aussi, il faut toujours veiller à bien hydrater ses cheveux une fois les soins terminés.

Dans des cas extrêmes rares, quelques réactions allergiques ont pu être observées. Dans tous les cas, tester toujours une première fois et regarder bien si « tout va bien » avant de vous décider à l’inclure définitivement dans vos soins .

De mon côté, le gel de fenugrec est de loin la recette que je préfère de loin car en plus d’être un excellent soin, sa texture gluante/ visqueuse aide à bien démêler les cheveux afro avant le shampoing et ainsi éviter tout casse.

Et voilà c’était ton astuce du jour en espérant qu’elle te sera utile.

N’hésites pas à laisser un commentaire si tu as des questions et à partager avec des amis  😉

Pourquoi mes cheveux ne poussent plus?

En tant que femme, il y a bien des questions que l’on se posera toute notre vie et les questions capillaires font partie de celles qui reviendront au moins une fois! Pourquoi mes cheveux ne poussent plus? Cette question à un million qui vaut bien tous les détours, nous l’analyserons avec le plus grand soin dans cet article.

« Comme toutes les parties du corps, les cheveux changent […]〟

Premièrement, ce qu’il faut savoir c’est que comme toute partie du corps, les cheveux changent. Il ne se passe pas un seul jour sans que ceux-ci ne grandissent mais leur croissance (en moyenne de 0.3 millimètres par jour soit un centimètre par mois) peut varier fortement selon la génétique de chaque individu, l’état de santé physique et mental etc. En moyenne encore, 45 à 60 cheveux sont perdus chaque jour de manière tout à fait naturelle et cette fréquence peut être influencée par les mêmes facteurs.

Alors, en considérant qu’un cheveu est bel et bien identique à une cellule du corps en possédant une durée de vie, on peut comprendre que les cheveux ne s’arrêtent jamais de pousser. Le véritable problème, pour bien des personnes, est qu’ils se cassent beaucoup plus vite qu’ils ne poussent; et la plupart du temps sans que l’on ne s’en rende compte.

Mais pourquoi ce phénomène et surtout que peut-on faire pour empêcher cela?

Outre les causes naturelles (la génétique, l’âge, l’état de santé etc. ) qui peuvent être à l’origine; le climat peut également avoir beaucoup des effets dévastateurs sur les cheveux: les températures basses assèchent énormément la fibre et les rend cassant. De même, les mauvaises habitues comme le fait de ne pas varier les coiffures protectrices lorsqu’on a des cheveux afro crépus ou de n’en faire pas du tout; ainsi que les coiffures trop serrées dans le but de faire tenir la coiffure plus longtemps. Ces dernières sont les mauvaises habitudes les plus couramment rencontrées chez les filles aux cheveux afro: la tendance à ne préférer que des coiffures rastas par exemple, porter toujours ses cheveux afro en chignon, faire des nattes collées à répétition pour poser les perruques etc.

Par conséquent, pour stopper définitivement cette chute « incompréhensible » des cheveux, il est important d’adopter de bonnes habitudes capillaires et éviter toutes ces mauvaises habitudes qui abîment les cheveux!

Pousse des cheveux : la méthode de l’inversion

Durant mon parcours de Nappy, j’ai souvent eu à faire des expériences vraiment loufoques. Parmi celles-ci, la méthode de l’inversion est de loin la plus incroyable …

En quoi consiste-t-elle ?

Premièrement, la méthode de l’inversion se base sur le fait que l’augmentation de l’afflux sanguin au niveau du cuir chevelu a un effet positif sur la croissance des cheveux. Ainsi, il suffit de se maintenir la tête vers le bas tous les jours, pendant environ 5 minutes, accompagné de massages doux et lents au niveau du cuir chevelu  pour pouvoir apprécier les résultats. On peut alors s’etendre sur le pan d’une chaise ou s’allonger le long d’un lit avec la tête au bord. Pour renforcer les effets, on peut utiliser une huile végétale telle que l’huile de ricin ou de moutarde et continuer le procéder pendant près d’une semaine puis arrêter et recommencer un mois plus tard.

Quels risques?

Une telle méthode n’est pas sans risques et certaines personnes peuvent être sujettes à des maux de têtes durant le processus. Par ailleurs, elle est déconseillée aux personnes ayant des soucis cardiaques, des vertiges, des problèmes de circulations sanguines etc. C’est la raison pour laquelle il faut bien veiller à ne pas dépasser les cinq minutes et aller au-delà d’une semaine.

Les résultats  

Une telle méthode, je ne l’aurai jamais essayée si je n’avais pas pu voir sur la toile des vidéos et témoignages de personnes l’ayant déjà réalisée. Malheureusement, de mon expérience, je n’ai pas pu voir de résultats véritablement significatifs. Il faut dire que pour pouvoir apprécier les effets, il faut être très attentifs à la longueur de ses cheveux et … (on peut quand même avoir mieux à faire Mdr 😂 ) Mais plus serieusement, je n’ai pu voir aucun changement  😜 

Néanmoins  pour terminer, je peux dire qu’il n’existe pas de méthode ou produit miracle à ma connaissance pour faire pousser les cheveux de manière spectaculaire en 24h ou une semaine. Chaque individu est unique et chaque cheveu pousse à sa propre fréquence. Rien ne sert véritablement d’exposer sa santé en faisant des expériences qui pourraient faire plus de mal que de bien au final!  

Et vous, avez-vous déjà testée la méthode de l’inversion?

Partagez-nous votre expérience et laissez un commentaire 🙂

Pourquoi varier les coiffures protectrices est important ?

Les coiffures protectrices sont comme leurs noms l’indiquent, des coiffures permettant de protéger le cheveu des agressions extérieures  telles que les températures élevées ou basses et de réduire leur manipulation excessive. Des coiffures avec rajouts (braids, extensions, tissages etc.) aux coiffures sans (twists, chignon, tresses au fil, nattes plates etc.), y compris les perruques protectrices, bonnets et  foulards que l’on peut porter de temps à autre etc., il en existe une multitude. Néanmoins pour qu’une coiffure puisse être véritablement protectrice, il est très important, en plus de veiller au fait qu’elle soit bien réalisée casse ni tension pour le cheveu, à varier les coupes de temps en temps.

Dans cet article, découvrez  les raisons pour ne plus jamais vous laisser aller à cette mauvaise habitude de porter tout le temps le même type de coiffure les filles ☺️ 

Raison numéro 1 : Eviter le même type de pression sur le cheveu

A force de refaire la même coiffure encore et encore, les cheveux les plus sollicités durant la réalisation finissent par se fragiliser plus que les autres et à se casser. C’est par exemple le cas des pertes de cheveux sur la devanture de la tête.  Généralement ces alopécies sont dues aux coiffures répétées avec extensions telles que les braids ou tissages, ou encore au port excessif de perruques, foulards, chapeaux ou bandeaux.  

Raison numéro 2 : Conserver la longueur

Cet avantage découle directement du précédent car le fait d’alterner entre petites nattes et tresses au fils par exemple, permet de  laisser un petit repos au cheveu. Et, ce changement du niveau de traction  aura pour effet  de limiter la casse et donc de mieux conserver la longueur.  

Raison numéro 3 : Favoriser la pousse des cheveux

Encore une fois, il s’agit là d’un avantage qui découle de la première pour la simple raison que varier très souvent les coiffures permettra de « traiter » son cuire chevelu différemment. Ce qui contribuera à mieux  stimuler la circulation sanguine à la racine et ainsi favoriser la pousse des cheveux.

Et vous, connaissez d’autres raisons pour lesquelles il est important de varier les coiffures protectrices ? Est-ce votre cas ?

N’hésiter pas à  laisser le commentaire.

Source photo: Photo de Barbara Olsen provenant de Pexels

Les bienfaits de l’hibiscus sur les cheveux

Feuilles d’hibiscus

Hello les filles,

J’espère que vous allez bien

Aujourd’hui, je viens vous partager une astuce à essayer absolument: l’hibiscus sur les cheveux!

Qu’est ce que l’hibiscus?

Plus connue sous le nom de fleur de bissap ou d’oseille, l’hibiscus est une plante naturelle avec de nombreuses vertus médicinales et beauté. Consommée en boisson, elle est utilisée dans la lutte contre l’anémie, pour réduire la tension artérielle, diminuer le taux de cholestérol et bien d’autres traitements encore. C’est une boisson excellente qu’il ne faut surtout pas hésiter à en prendre aussi souvent qu’on le peut. En beauté, elle est utilisée aussi bien dans les soins pour la peau que ceux pour les cheveux; notre centre d’intérêt aujourd’hui!

Pourquoi l’hibiscus?

Pour dire vrai, je n’aurai jamais pensé que l’hibiscus puisse être aussi utilisée en soin pour les cheveux. Dans mon pays (le Cameroun), elle est davantage consommée sous forme de boisson. C’est une amie à moi que je salue au passage au cas où elle lirait cet article, également très nappy (si vous voyez ce que je veux dire 😉 ), qui m’en a vanté les mérites en me disant qu’elle aidait à entretenir la chevelu et les rendait plus noirs. C’est ce dernier point qui a complètement retenu mon attention et j’ai décidé de tester ce soin, non sans avoir fait plusieurs recherches sur internet. A ma grande surprise, plus d’une l’avait déjà testé et toutes en faisaient l’éloge.

Quelle préparation?

Pour la préparation, vous n’aurez besoin que de quelques fleurs d’hibiscus et d’une petite quantité d’eau, en général 3 fois celle de l’hibiscus.

Comment l’appliquer?

Le jus d’hibiscus peut être appliqué en dernier eau de rinçage ou en leave-in, en le pulvérisant directement sur les cheveux à l’aide d’un vaporisateur, sans rinçage.

Mon résultat

Dès la première vaporisation, j’ai tout de suite remarqué que le jus m’assouplissait instantanément les cheveux et les rendait plus doux, ce qui facilitait le démêlage. Par contre pour la teinte noire, je n’ai rien remarquée pour le moment.

Je n’aurai jamais cru que l’on puisse utiliser du jus d’hibiscus en soin pour cheveux et après cette première expérience, je compte définitivement l’adopter dans ma routine capillaire.

N’hésitez pas à laisser un commentaire les filles, si vous aussi vous serez intéressés par un essai.

Les habitudes qui abîment les cheveux

Pas facile quand on décide de retourner au naturel de toujours savoir comment s’y prendre pour entretenir sa chevelu. Alors aujourd’hui, découvres comment garder une chevelu saine (dans un corps sain 😉 ) en évitant ces 6 habitudes qui abiment les cheveux

Numero1: Utiliser fréquemment de la chaleur (fer à lisser, sèche-cheveux, fer à friser… )

Numéro 2. Faire des décolorations et des teintures

Numéro 3: Porter des permanentes

Numéro 4: Mal démêler ses cheveux : découvres une technique efficace pour se démêler les cheveux sans casse en cliquant sur ce lien

Numéro 5: Se laver trop souvent les cheveux : « Quelle est la bonne fréquence? » la réponse sur ce lien

Numéro 6: Porter trop fréquemment des extensions ou des perruques: les rajouts fragilisent la fibre du cheveux à cause de la pression qu’ils y exercent. Alors, évites d’en porter trop souvent et très longtemps. Le mieux serait d’alterner entre 2 à 3 semaines voir un mois maxi de coiffures avec rajouts sur 2 semaines de cheveux au naturel.

Voilà tu sais maintenant quelles sont les erreurs à éviter si tu veux garder une chevelue saine .

Connais -tu d’autres gestes à ne pas faire pour mieux prendre soin de sa chevelue

N’hésites pas à les partager avec nous, nous serions ravis de te lire  😊